top of page
Rechercher

Expédition Kayak

Pour la saison 3 de cette série d’UnisTV nous retrouvons non pas l’équipe des kayakistes de très haut niveau de Quebec Connection mais plutôt l’équipe de niveau plutôt modeste de la Grenoble Connexion accompagnée des grosses pointures du club.

Une réunion préparatoire dans le courant du mois de mai nous décide à aller nous frotter aux eaux tumultueuses de la Slovénie avec en point de mire la rivière soca qui nous appelle comme les sirènes dans l’Iliade.

Et c’est tout naturellement que nous retrouvons le 23 juillet une bande de kayakistes sur les routes… de Suisse, la soca payant les frais d’une canicule sévère en ce milieu d’été.


Episode 1: « le Rhône, Le but»,

Dans cet’episode la Gang joue à cache-cache avec un Ranger Suisse un peu tendu du string et qui follow’ait not’char depuis qqs minutes et qui nous notify une interdiction d’embarquer sans approved autorisation. De tout façon la section Leuk-Chippis envisagée était esthétiquement assez peu cute et nous repartons à la recherche du camp pour la nuit. 23 juillet 2022.


Episode 2: « la Simme, l’échauffement »

Après un slipping bien mérité au milieu des vaches Milka, la Gang embarque smile on face sur la simme. Le small niveau de la rivière n’incite pas à faire des extravagances mais le run est plutôt sympa.

24 juillet 2022


Episode 3: «la Landquart, les pendules à l’heure »

Pour ce run, 4 rapides de classe internationale (de classe IV en fait) nous attendent pour nous engloutir. Une bonne partie de la Gang fait dans son pantalon, le fameux smile on fesse, à priori. Après la chill river d’hier les pendules ont été remises à l’heure pour ceux qui se croyaient invincible et les swim counters tournent à plein régime.

2ieme Lap en mode patrouille en portant les 4 rapides de classe internationale ou Elena prend largement la tête du swim counter challenge. Joaquim s’essaye au boof mais nous torche plutôt un ploof.

Cette journée ne laissera qu’a Remi, Thomas, Nicolas et Chaddi un swim counter vierge… oui, oui Guigui c’est pris un fucking bain.

25 juillet 2022


Episode 4:, «l’Inn, le retour au source »

La Gang passe par Davos pour aller aux sources de l’Inn. Un run sous la pluie et dans l’eau boueuse de Zernez à Susch.

On assistera pendant cette journée à un magnifique geste technique d’Elora, hélas non pas dans son kayak mais plutôt au volant du Thomas’s char. Une exécution parfaite d’un « camping table slide on the road », table sortie de la remorque pourtant bâchée qu’il a fallu aller récupérer au milieu du traffic routier, la tabernak. Le camp sera monté sur les bords de l’Inn en Autriche.

26 juillet


Episode 5: « l’Inn, sans dessus dessous »

Retour en suisse pour dropper la Gang dans un run sur une section sympathique de l’Inn de Scouler à strecke. La pause déjeuner se fera au camp pour attendre que le barrage lâche les watts en vue d'un 2ieme run mais le 1er run "high volume" sur l’Inn de Voderrauth à Tschupbach. 80m3/s au cul, heureusement que la cotation ne dépasse pas la classe II.

La gang enragée repart pour un 3ieme run de Tschuppbach à Prutz dans une section en classe III/IV volume avec cependant un débit descendant pendant le run de 70m3/s à 35m3/s. chums et blondes donnent tout ce qu’ils ont.

27 juillet


Episode 6: « l’Inn, plus c’est gros, plus c’est bon »

Descente en direction d’Insbruck pour faire un double lap de la section des montagnes russes de l’Inn, les gorges d’Imst. De la classe III à 150m3/s ça te tend dans l’kayak comme dans le boxer d’un ado qui va à son premier rendez-vous.

28 juillet


Episode 8: « l’Inn, aqualand »

On amorce un back home par étape et en remontant le long de l'Inn la gang se laisse tenter par un chill sur la section de Susch jusqu'à l'entrée des gorges de Giarsun. du top bonheur dans la pagaie.

29 juillet


Episode 9: « le vorderrhein, apotéhose »

Si tu ne fais pas le vorderhein lorsque tu pars en Suisse avec un kayak sur toit, ben t’es bien bon qu’à manger un char de marde… alors on file descendre les 30kms des gorges de Flims en cinemascope.

30 juillet


Episode 10: le retour

Un retour qui fut interminable sur les routes suisses. Il faudrait qu’un jour je prenne le temps de travailler sur la téléportation.

31 juillet


Conclusion :

Pour pas mal de personnes du groupe, ce voyage a un peu été la consécration d’un travail de 2 ou 3 années d’apprentissage de la discipline.

Une bonne humeur permanente, une organisation supervisée à la perfection, un coût financier maitrisé, nous pouvons dire que la semaine a été un franc succès.


La Gang remercie ses sponsors pour la fourniture des barnums salvateurs pour les jours de pluies, de la remorque transportant les dit barnums, des melons Charentais/Suisses.,

134 vues9 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page